Page 1 sur 11

Oct 04 2015

Imprimer ce Article

Vie consacrée à la justice et à l'amour

vieLe christianisme seul propose à l'homme de participer à la vie divine . Si la vocation de l'homme n'était pas de participer à la vie même de Dieu il n'y aurait pas de résurrection de la "chair" . Le "corps spirituel" dont parlait Paul est un corps de liberté , il ne peut trouver son accomplissement qu'en Dieu.Tout ressuscite sauf ce qui est resté en dehors de l'amour c'est à dire l'égoïsme , le péché en somme...

Cette libération est entamée ici et maintenant, on ne peut pas espérer seulement une vie meilleure "après" . Être libéré c'est vivre une vie qui soit réellement humaine . La Bible en fin de compte est une longue histoire de libération, la découverte d'une Puissance efficace pour le libération de l'humanité.Elle nous dit comment des hommes contraints par leur histoire à rechercher la liberté ont découvert et accueilli la Puissance libératrice du Christ ressuscité .Chaque homme est appelé à la liberté, nous sommes tous interpellés comme le furent les Apôtres, la réponse en ce cas est absolument personnelle.Le simple fait de vivre met chaque homme en situation de foi. Croire est donc enraciné dans la vie.

Pour savoir ce qu'est la foi chrétienne il faut franchir le pas de passer de valeurs personnelles à une personne vivante, , l'amour vrai est obligatoirement une relation de personne à personne.La vie chrétienne est donc essentiellement une vie consacrée à la justice et à l'amour . C'est le coeur du message Evangélique .La véritable liberté consiste à affronter ces "morts" quotidiennes qu'impliquent la soif de justice et de vérité.

La liberté n'est pas seulement le fait de choisir entre le bien et le mal, ça c'est le libre-arbitre. La liberté c'est un choix . Le sommet de cette liberté est évidemment Jésus Christ . Plusieurs passages d'Evangile montrent comment Jésus se libère des faux honneurs que veulent lui imposer les hommes. Libre par rapport au "qu'en dira-t-on" , libre par rapport au "que me fera-t-on" , libre par rapport à la gloire humaine , libre enfin lors de son" procès" lorsqu'il se tait devant les notables et les puissants.L'Evangile est donc la révélation de cette liberté qui ne peut venir que de Dieu . En dehors de la liberté il n'y a pas d'humanité véritable. Choisir le Christ comme révélateur de cette liberté , c'est choisir et Dieu et l'homme !! Ceux qui sont dans le choix de choisir l'un ou l'autre sont dans l'erreur, c'est passer à côté de l'Incarnation .

Abraham le premier fait l'expérience d'une libération au travers de la présence de Dieu. L'amour libérateur qui est à l'origine de l'histoire du peuple hébreux est à la source de tout ce qui existe. Ce Dieu là n'est donc pas une puissance dominatrice ni un fabricant, c'est une puissance de libération qui transcendera l'univers tout entier.Dieu est créateur lorsqu'il s'efface , il laisse surgir à ce moment-là des libertés qui ne viennent pas de lui , c'est tout le sens de la responsabilité humaine . C'est pour cela que le monde s'humanise avec lenteur... L'homme est donc bien responsable du monde et de l'humanisation de celui-ci.

On peut dire qu'il y a deux "niveaux" d'amour en Dieu , un niveau où il intervient pour empêcher l'homme de souffrir , et un niveau où il respecte "sa créature" en la laissant s'accomplir elle-même . C'est tout le sens de l'attitude de Jésus qui guérit mais qui se retire pour ne pas rendre les hommes dépendants de ses actes. Oui Jésus-Christ est bien le visage de Dieu dans notre monde !!Si Dieu intervient par des miracles, c'est qu'il est présent lors de nos commencements, là où les demandes sont matérielles , immédiates. Mais ne nous leurrons pas , cela nous conduit "au calvaire" où il n'y a aucune intervention. Au calvaire c'est le silence , l'absence, c'est le lieu où se révèle pourtant l'amour dans toute sa profondeur. Sans le calvaire il n'y aurait pas eu de résurrection , beaucoup semble l'oublier facilement.

L'influence du message chrétien s'est amenuisée au fur et à mesure que l'on a oublié de mettre en avant la promesse de la résurrection , et la possibilité pour l'homme de participer à la vie divine. Il n'y a pas d'ambiguïté dans le message de l'Evangile et dans la Bible en général : l'homme est appelé à vivre de la vie de Dieu-même ..éternellement !!

D'après Joie de Croire Joie de Vivre de François Varillon

Views All Time
Views All Time
184
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/vie-consacree-a-la-justice-et-a-l-amour/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*