Page 1 sur 11

Fév 24 2016

Imprimer ce Article

Transmettre des raisons de vivre et d'espérer

espérer"Espérer c'est faire confiance à Dieu, qui dispose toutes choses avec douceur, il met la religion dans l'esprit par la raison, et dans le cœur par la grâce. Mais vouloir la mettre dans l'esprit et dans le cœur par la force et les menaces, ce n'est pas y mettre la religion, mais la terreur ". Cette phrase de Pascal résume assez bien les erreurs historiques qui ont entraîné le déclin de la foi chrétienne. Pourquoi donc le Christianisme a-t-il faibli ? A la base il y a sans doute une erreur de compréhension entre les 2 termes : Croire et avoir la Foi. Comment vivre et transmettre des raisons de vivre et d’espérer ? Comment croire plus et croire mieux, afin que le monde croit ?

Espérer n'est pas une attitude extérieure

Une vérité s'impose : Le Christianisme extérieur est devenu mondain et païen. Il s’est adapté à ce monde pour vivre de façon matérielle, espérer est devenu le paravent du fatalisme. Il ne veut pas voir les miracles de Dieu. L’existence "nouvelle" semble être l’apanage de solitaires. Un Christianisme païen? L’humanité a reçu le Christianisme superficiellement, comme la religion d’une morale nouvelle, et non comme la religion de la Résurrection qui pousse à espérer, de la manifestation active d’une existence différente et nouvelle. Le matérialisme œuvre uniquement pour le développement de l’esprit humain. Il durera jusqu’à ce qu’il se soit définitivement déterminé sur la question du bien et du mal. La convergence des abus de certaines églises et sectes diverses, de la "modernité", des théories marxistes et capitalistes, a précipité le déclin de la foi au message évangélique. On met en œuvre de nos jours des sommes énormes pour combler le vide, que seule la foi pourrait remplir.

Il s''en suit une décomposition accélérée des valeurs humaines, et les sociétés dites avancées sont devenues des machines à exclure justifiées par la sainte doctrine économique, censée résoudre les problèmes posés à l'humanité. La superficialité des économistes capitalistes est révélée par leur inaptitude à comprendre la crise qui frappe leur système. Leur rôle est de dissimuler l’exploitation de l'homme et de " prouver " la supériorité du système. Mais leurs "théories" ne peuvent rien face au pourrissement des sociétés. Il pourrait sembler que la production de biens est avant tout destinée à satisfaire les besoins de la population. C’est évidemment une nécessité à laquelle doit répondre toute forme de société, quelle qu’elle soit. Mais sous le capitalisme sauvage, les biens ne sont pas simplement produits pour satisfaire des besoins : ils le sont avant tout pour être vendus. L’humanité ne peut éviter le chaos, les gaspillages massifs et la barbarie de ce système qu’en le changeant de fond en comble ... sur ce dernier point on voit ressurgir aujourd'hui, les théories des nostalgiques du système communiste, qui avancent que le communisme est peut-être la solution, même si l'échec des pays de l'Est prouve le contraire.

Matérialisme, capitalisme, communisme ont tué les raisons d'espérer

C'est oublier que le système prôné par Marx est également basé sur le matérialisme et qu'il prône la même exploitation, même si les mots qui l'expriment semblent dire le contraire...Ce que nos contemporains ne veulent pas admettre c'est qu'un monde sans Dieu est un monde de morts ... pour ne pas admettre cette vérité on préfère tirer à boulets rouges sur l'Evangile jusqu'à l'accuser d'être responsable de l'état de la planète et des crises que nous connaissons. Aucune sortie de "crise" n'est possible tant qu'on n'a pas sous la main un nouveau système de pensée, capable de remplacer le précédent. La redécouverte de la personne de Jésus pourrait transformer le christianisme. C'est la seule issue possible à la crise actuelle, beaucoup plus profonde qu''on ne croit, tellement profonde que les Églises chrétiennes refusaient de la prendre en compte, aujourd'hui comme hier, peut-on espérer un renouveau puissant et fédérateur? Peut-être n'a-t-on pas encore touché le fond, si c'est le cas, alors un renouveau est envisageable. Ne rêvons pas !! Pendant longtemps encore, il y aura donc des pionniers, maintenus dans l'ombre, traités par le mépris, l'indifférence ou le dénigrement. A moins bien sûr que Dieu décide de s'en mêler fortement!

Views All Time
Views All Time
145
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/transmettre-des-raisons-de-vivre-et-d-esperer/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*