Page 1 sur 11

Mar 09 2016

Imprimer ce Article

Rencontre sur nos chemins d'Emmaüs .

rencontreL'Ancien Testament a de multiples facettes, de la rencontre avec Abraham, il se termine par une série d'écrits prophétiques. Tout annonce la venue de Jésus, depuis le "sacrifice" de l'agneau à la place d'Isaac, en passant par Jérémie qui annonce la conversion du cœur.

C'est aussi en s'appuyant sur l'histoire de leur peuple et à la lumière du livre de l'ancienne Alliance, que les disciples de Jésus ont rédigé les Evangiles, c'est pour cela également que le style renvoie souvent à des passages connus des grandes histoires bibliques. Pour exemple, on pose la question à Jésus au sujet d'Elie, ce prophète "enlevé au ciel" et qu'on n'a jamais revu... Jésus répond, en parlant de Jean-Baptiste: "Il est cet Elie qui doit venir" . Cette affirmation est lourde de sens, sous un aspect biblique s'entend. Elle signifie qu'il ne faut pas essayer de s'imaginer ou même de construire "dans sa tête" des images de ce que devra être "celui qui doit venir" .

Rencontre sans préavis ni pré-requis !

L'esprit bien sûr reste le même, mais la personne, à cause de l'environnement, de l'évolution des sociétés, risque fort de ne pas correspondre à l'idée que l'on s'en était fait. Il en sera de même pour Jésus, les attentes messianiques sont si fortes, si nécessaires au peuple Juif, que chacun y va de son "profil" messianique. On oublie aisément , même dans ce peuple amoureux de son Dieu ( du moins pour certains...), que l'aspect physique ne compte pas, ce sont l'esprit et les actes qui dévoilent si un homme est un "envoyé de Dieu". Le prophète Isaïe avait annoncé un Emmanuel et il s'appellera Jésus. Tout cela pour nous inciter à nous attacher au sens des Ecritures et à ne pas s'accrocher au "c'est écrit" !

A ce propos, l'entourage de Jésus, et bien sûr les spécialistes en religion, ne manqueront pas de lui poser des questions. "Est-ce qu'Elie ne doit pas venir d'abord ?" Il n'est pas écrit que le Messie sortirait de Nazareth", " Est-ce toi qui va rétablir la royauté en Israël ?", etc..etc.. Chacun y va de sa vision partielle des Ecritures, se limitant au passage à ce qui arrange son imaginaire. Car il en est ainsi pour beaucoup de "croyants", même de nos jours, on bâtit une espérance , une église, une secte, sur un passage qui convient, en évacuant tout le reste. C'est cela le "mal" religieux . On voit fleurir ça et là, d'innombrables "églises" aux noms tout aussi ronflants les uns que les autres. Elles n'apportent rien à notre monde, si ce n'est encore plus d'illusion et de désespoir.

La conversion fruit d'une rencontre

Il ne peut y avoir de vision globale du message Evangélique sans conversion du cœur, le sens révélée de la Parole ne vient que du "ciel", c'est à dire d'une rencontre ( voir les disciples d'Emmaüs) . On peut passer sa vie à scruter les Ecritures sans en découvrir la profondeur et le sens réel. Une attitude que j'affirme incontournable est de ne pas aborder la Bible avec une soif de "connaissances" , mais être capable de s'ouvrir pour y rencontrer quelqu'un...

Le piège est de croire que ce type de rencontre se limite aux histoires rapportées par les Evangiles et aux premiers temps de l'ère chrétienne, ou réservée à une élite... Dieu se révèle au travers de Jésus-Christ encore aujourd'hui et de la même manière, car lui il n'a pas changé . J'en veux pour preuve la rencontre avec Moïse . A la question "qui es-tu" , le bibliste met "dans la bouche de Dieu" la réponse "je suis celui qui est" . Comme Dieu n'a pas la même manière de s'exprimer que nous , on peut penser sans blasphémer, que Moïse ressent cette réponse à l'intérieur de lui-même. Il est et il fait être , voilà la définition la plus juste du Dieu annoncé par Jésus-Christ.

Toujours le même, mais pas immuable , il fait vivre et donne la vraie vie. Autre chose bien entendu que les innombrables caricatures construites par certaines religions.  On remarquera aussi que Dieu sait se passer d'intermédiaire et peut se révéler à contresens de ce qu'on attend. Nombre de religions et de sectes, ont tellement "encadré" et formaté la foi, qu'elle n'a plus de sens. La foi naît d'une rencontre, tout ce qui a été bâti autour, va à l'encontre justement de cette découverte et fait barrage.

Puisque j'ai "appris" Dieu , puisque ma religion est la bonne , pourquoi le chercherai-je? Voilà bien le drame de notre monde, athéisme pour certains, indifférence pour d'autres, certitude d'être dans le vrai pour les plus "religieux" d'entre eux, il y a peu de chance dans ces cas-là de voir se développer une véritable quête du Dieu de Jésus-Christ. Ou alors si, mais pour une quantité infime de gens, qui faisant preuve d'humilité, aspirent à être plus . Encore une fois, mais au niveau planétaire maintenant, il doit bien subsister "un petit reste" fidèle ...

Views All Time
Views All Time
174
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/rencontre-au-coeur-d-un-message/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*