Page 1 sur 11

Fév 22 2016

Imprimer ce Article

Religions et Evangiles, des voies divergentes

religionsSi je fais parfois l'éloge du "christianisme" , il ne faut pas se méprendre , j'emploie souvent ce mot en pensant à l'Evangile, car quoi qu'en dise ça et là les défenseurs des Eglises , il n'est pas aberrant de dire qu'en 19 siècles ( je mets de côté le 1er...) elles n'ont pas majoritairement donné une image de disciples telle que l'aurait souhaitée Jésus-Christ , c'est le moins qu'on puisse dire...Passée le premier siècle, la dynamique des premières communautés portées par l'Esprit, a vite cédé la place à l'intellectualisme Cependant malgré ces dérives , malgré ces divisions théologiques, il n'en reste pas moins que le christianisme est la seule religion qui propose un "Dieu qui vient" . Cela paraît simple, et pourtant c'est le coeur du message Evangélique et c'est ce qui en fait l'originalité . C'est le seul message qui présente un Dieu qui "descend" alors que toutes les autres religions ou philosophies nous font part d'un Dieu (ou d'une entité) que l'on peut seulement approcher (ou s'approprier !) par des rites ou des "exercices" .

Le message de paix déclenche des guerres entre religions !

Jésus-Christ a donné le témoignage vivant d'un Dieu qui s'est approché de l'homme et non l'inverse. Ce qui met hors-jeu tous les théoriciens de quelque bord qu'ils soient . Il faut s'en tenir à l'Evangile, à la Révélation, et méditer sur la Parole vivante apportée par Jésus-Christ .Les divisions des communautés chrétiennes se sont faites sur des théories "post-christiques" , elles n'ont fait que jeter le trouble dans les esprits, ont généré des luttes fratricides  , des guerres de religion, des "conciles" où on a débattu sans fin sur l'essence même de Dieu et du Christ  , le résultat nous le constatons aujourd'hui : les églises ont dans l'ensemble perdu beaucoup de crédibilité parce qu'elles ont négligé ce qui faisait la puissance de conversion à l'origine . On a fonctionnarisé, ritualisé, théorisé, structuré, organisé, au lieu de faire preuve d'humilité et d'annoncer un Dieu qui vient en la personne de Jésus-Christ, et qui peut à tout moment, par amour, retourner les coeurs les plus durs.

Au lieu de "prêcher" la confiance et la force du repentir on a échafaudé tout un système sclérosé qui ne fait qu'enfermer et endurcir les coeurs. On est bien loin de l'ouverture personnelle au Dieu de miséricorde et de pardon annoncé par Jésus-Christ. Une autre conséquence de cette erreur "historique" c'est que nos contemporains ont plutôt tendance à se rabattre sur des religions moins exigeantes, plus personnelles, à mon avis plus qu'archaïques, car elles nous ramènent à des images de Dieu qui ont plus de ressemblance avec celles que les peuples avaient avant Jésus-Christ. L'Islam cantonne dans un rituel journalier avec des actes obligatoires, le Bouddhisme fait parfois penser à la philosophie grecque ( le grand tout immuable qui se suffit à lui-même...) , on pourrait à loisir chercher ça et là d'autres manières de "s'approcher" de Dieu ou de gagner "son paradis" , mais globalement aucune n'a de rapport avec le message de l'Evangile . D'ailleurs elles séparent toutes Dieu et l'homme alors que le message Evangélique les unit. C'est une différence fondamentale et incontournable !!

Le Christianisme dépasse les religions

Le message Evangélique, prend sa source dans l'histoire du peuple d'Israël pas dans la religion d'Israël ! c'est l'aboutissement et la lente maturation de la Révélation du Dieu annoncé par les prophètes . Cet aboutissement est une personne et c'est Jésus-Christ. Si on ne croit pas cela on ne peut pas se dire "chrétien" me semble-t-il. On peut avancer que ceci est sectaire, alors que c'est tout simplement fidélité A LA PAROLE qui nous a été donnée. Pourquoi serait-on obligé de "mettre de l'eau dans son vin" ,de se renier, parce que les plus ardents défenseurs du christianisme n'ont pas le courage de le défendre? ou que certains rêvent encore d'un retour d'une église dominante comme par le passé.

Cette phrase devrait faire réfléchir plus d'un chrétien et les pousser à plus de discernement : "A présent donc, je vous le dis, ne vous occupez pas de ces gens-là, laissez-les. Car si leur propos ou leur œuvre vient des hommes, il se détruira de lui-même ; mais si vraiment il vient de Dieu, vous n'arriverez pas à les détruire. "

Views All Time
Views All Time
181
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/religions-et-evangiles-des-voies-divergentes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*