Page 1 sur 11

Mai 30 2016

Imprimer ce Article

Proximité, Parole, et silence de Dieu

proximitéJésus était donc le porteur du message de la proximité de Dieu. Dans l'ancienne Alliance, jalonnant l'histoire d'Israël, on distingue de temps en temps des éclairs, des lueurs qui annoncent et préfigurent ce que sera le message ultime de la révélation. Cette nouvelle proximité de Dieu, offerte, émane de sa propre initiative. Jamais l'homme n'aurait pu accéder par lui-même à ce fabuleux cadeau, c'est pour cela que tous les efforts rituels, même si ils disent quelque chose de Dieu, ne conduisent pas au Royaume. L'ascèse est nécessaire (dans le sens de : je gaspille moins parce que mon gaspillage prive d'autres hommes du nécessaire), mais elle n'est pas LE chemin. La justice est un chemin, mais PAS la justice idéologique , celle qui voudrait dire : " vous voyez bien que c'est nous qui avons raison, nos idées sont les bonnes! " . Le "cœur de chair ", à la place du "cœur de pierre" , est nécessaire, mais ce n'est pas le seul chemin. Je pourrai à loisir, énumérer de nombreuses "techniques" ou possibilités pour s'approcher de la "porte étroite", mais pas pour l'ouvrir .

Une proximité à découvrir

C'est la nouveauté apportée par Jésus-Christ , c'est lui qui prend l'initiative de nous ouvrir la porte qui conduit à la proximité du Père. Qui permet de saisir en un instant le fantastique don de Dieu, que l'épisode de la Samaritaine décrit si bien : " Si tu savais le don de Dieu ! " . Durant le long chemin de sa découverte du Créateur, le peuple d'Israël aura des passages privilégiés, de grands hommes le mèneront vers cette " terre promise " qui, on le comprendra aisément n'est pas une terre précise mais préfigure le Royaume... il fallait cette progression dans l'esprit humain, pour que l'homme ne se trompe pas de Dieu. Pourtant le peuple d'Israël (du moins les "notables" religieux influents) refuseront de franchir le pas, et préfèreront rester figés dans leur conception d'un Dieu qui ne s'intéresse qu'au peuple élu....cette exclusivité entraînera pour eux une autre longue traversée du désert qui dure encore de nos jours .
Ensuite , essayer par des "exercices" de prendre le Royaume de force est une erreur qui perdure depuis le Christianisme post-testamentaire. On ne peut pas s'élever vers dieu, c'est lui qui vient vers nous! Combien de siècles faudra-t-il encore à bon nombre de "spirituels désincarnés" pour comprendre cela . Un signe ne trompe pas, en peignant l'histoire de la chrétienté, on constatera que ceux qui sont appelés, sont souvent extérieurs aux systèmes religieux voire carrément éloignés...( Orphelin à l'âge de six ans, Charles de Foucauld intègre Saint-Cyr, fait carrière dans l'armée en menant une vie dissolue) . Loin de moi l'idée d'affirmer qu'il faille tomber dans les égarements, pour être touché par la grâce ! Je pense tout simplement que Dieu seul connaît le fond des cœurs, et que toutes les personnes qui sont touchées par cette grâce, n'en font pas spécialement état ...le parcours de chacun est différent, et il faudrait être expert pour déceler à quel moment tout à basculé. D'autant plus que Jésus a prêché la diversité comme chemin des hommes, que l'Apôtre Paul résume à sa manière en affirmant : " Car vous êtes tous fils et les filles de Dieu, par la foi, dans Christ Jésus. Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ : il n'y a ni Juif ni Grec, il n'y a ni esclave ni homme libre, il n'y a ni homme ni femme; car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus. Mais si vous appartenez au Christ, vous êtes donc la descendance d'Abraham, héritiers selon la promesse. » (Galates 3, 26-29) .

La proximité inaugurée par jésus n'est pas imitable

Certes, les grands défenseurs de l'humanisme, de l'égalité, sont outrés lorsqu'ils lisent ces affirmations. Il y est affirmé qu'il faut croire au Christ et être baptisés ...rendons-nous compte du scandale aux yeux de l'athéisme moderne ! On constate pourtant que malgré tous les moyens mis en œuvre depuis des décennies, prônant d'ailleurs une pâle imitation de la proximité, ces mêmes athées n'ont réussi qu'à diviser notre peuple comme jamais, quelle que soit la tendance politique d'ailleurs. Comme le dit la sagesse populaire ( qu'ils n'écoutent plus non plus ) "il faut parfois balayer devant sa porte" . Je reviens souvent dans mes réactions à cette attitude qui consiste à juger et cataloguer les gens, on la croyait réservée au croyant de service, je m'aperçois que chaque jour qui passe me confirme que c'est surtout une attitude athée " laïcarde " .

Proximité avec les hommes les plus éloignés

Jésus n'a pas voulu rechercher systématiquement à être exclu, mais la fidélité à la Parole, sa proximité avec les hommes, l'ont conduit à cette extrémité. Comment convaincre ceux qui doutent, que ce cri "Mon dieu , mon dieu , pourquoi m'as-tu abandonné" , est le cri de celui qui est allé au bout de la condition humaine, celle où tout crie l'absence de Dieu, et qu'en faisant cela il a permis aux hommes d'entrer dans l'intimité et la proximité du Dieu infini ? Quelle autre spiritualité ou "religion" ose affirmer une telle possibilité. Il ne s'agit pas d'être Zen ou d'assurer son "paradis", il s'agit de répondre à l'Amour de Dieu en reconnaissant que c'est lui qui est descendu dans nos cœurs d'homme et de femme !! La voilà notre responsabilité humaine, croire cela ou le refuser, car il n'y a pas de déchéance ou d'abandon que le Christ n'ait rejoint dans ce cri infini...la proximité de sa présence est une chose que nous devons essayer d'expérimenter, ici et maintenant , en l'acceptant comme un don gratuit pas comme un dû !

Dans toute la littérature qui a trait à Jésus, nous trouverons d'innombrables pistes, toutes aussi valables les unes que les autres. Mais elles restent toutes partielles, seule une ouverture profonde à autre chose que soi et à ses proches peut ouvrir la porte. C'est aussi une démarche personnelle qu'entreprend celui ou celle qui croit que c'est la seule solution pour échapper aux tueurs d'esprit , de plus en plus nombreux. Face au Dieu d'Amour de Jésus-Christ , il faut mettre notre esprit à nu ! Ce n'est pas de l'abaissement comme voudraient le faire croire les théologiens du surhomme, c'est une preuve d'humilité, de confiance, de vérité, que demander de plus ? Si on cherche sur Internet on trouve de multiples sites qui essaient de nous prouver que c'est telle religion ou telle autre qui rapproche de Dieu, ils sont imbuvables les "religieux" lorsqu'ils ont cette attitude, ils font fuir les gens .... c'est le Christ par sa Vie et sa mort qui nous met en proximité de Dieu, pas les rites ni les "sacrifices" (surtout humains comme les "fous de Dieu" !) qui sont répétés comme autant d'obligations à remplir !

Views All Time
Views All Time
140
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/proximite-parole-et-silence-de-dieu/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*