Page 1 sur 11

Juin 02 2016

Imprimer ce Article

Politique,religion, renvoyées dos à dos

politiqueDepuis des années j'ai au fond de moi une conviction, seule une implication forte et motivée, basée sur les valeurs évangéliques, au delà du politique, peut sortir le monde de l'ornière où il se trouve. Je vois déjà d'ici une levée de boucliers du genre : " Encore un qui veut nous renvoyer à l'église ou au culte et nous faire la morale ". Pas du tout, et je m'en garderai bien, au vu du résultat "dans les têtes" de 2000 ans de chrétienté... mais j'ai la conviction que ce que nous vivons aujourd'hui demande le même arrachement, que de passer du Judaïsme au Christianisme. Ceux qui nient les valeurs humaines portées par ces deux courants sont malhonnêtes et connaissent mal voire pas du tout les fondements évangéliques. Qu'ils disent que les pouvoirs religieux ne sont pas des références est une chose, qu'ils accusent le message fondateur en est une autre. Il est de bon ton à notre époque, de chercher des boucs émissaires, les sociétés "évoluées" sont en échec et ne cherchent pour s'en sortir que des réformes qui n'apporteront rien en terme de libération .

Lorsque je me suis engagé plein d'espoir en politique, porté par un courant que je pensais novateur et humaniste, j'ai lu les textes et j'ai cherché à comprendre avant de critiquer...l'honnêteté intellectuelle c'est aussi une valeur. Bien m'en a pris car aujourd'hui, j'ai quitté cette mouvance qui ne respecte plus rien du fondement sur lequel beaucoup de gens s'étaient engagés !!

Politique et religion : mêmes dérives

Il en est en politique comme en religion, on s'enthousiasme, on fait de beaux rêves, et en peu de temps on dérive et on retombe dans le rituel et la médiocrité. L'Evangile n'est pas un rêve, c'est une espérance qui se base sur un homme qui est allé au bout de la mission dont il était chargé. ALLER AU BOUT, voilà ce qui manque cruellement aux hommes et aux sociétés "modernes". Les gens qui ont suivi Jésus de Nazareth sont également allés au bout de leur engagement, ils l'ont payé de leur vie pour la plupart. Quel courage ! et qu'on ne les taxe pas de fanatisme dans un raccourci facile, parce que leur témoignage de vie n'a rien de fanatique. Ils n'ont pas demandé à mourir ou ne se sont pas suicidés comme le font certains "fous de Dieu" de nos jours... le pouvoir en place les a éliminés, parce que leur Parole et leur manière de vivre les rendaient incontrôlables pour les différents gouvernants. La foi EN Christ c'est autre chose que le formalisme ou le fonctionnarisme religieux !!
Est-ce que de nos jours il faut encore payer de sa vie pour faire passer le message évangélique ? Dans certains pays oui, mais dans le nôtre ? face au sectarisme laïque qui ne dit pas son nom, est-ce qu'il faut se taire ? rentrer dans le rang ? ou se mêler à ceux qui utilisent les dérives sociétales comme arme politique ? A vrai dire, je ne me retrouve dans aucune de ces démarches, et pourtant durant ma vie professionnelle, j'ai rarement baissé la tête ou les bras devant les injustices... mais l'attitude des hommes me lasse et me rend pessimiste .

Les politiques de l'impuissance

La pauvreté avance sur toute la planète, de plus en plus d'hommes et de femmes sont sans abri, n'ont pas accès à la nourriture et à l'eau, et les riches sont de plus en plus riches. Quel gouvernement ou parti politique ,aura le courage de s'élever contre ça EN ACTES ? on assiste par contre au compromis permanent avec les puissances de l'argent, y compris chez ceux qui sont sensés les combattre le plus expressément. Non, je crois avoir fait le tour pour ne plus espérer des "grands" de ce monde, ni des idéologies .... le seul ami fidèle, dont la Parole ne varie pas depuis des siècles est le seul sur lequel je puisse m'appuyer, et cela n'est pas chez moi ( et chez d'autres aussi je l'espère), une construction de l'esprit ou un moi hypertrophié. C'est la consolation et la paix intérieure, celle qui apaise le flux psychique et le tarit, c'est reposant, libérateur, et cela permet d'avoir les idées claires sur ce qui se passe dans notre monde. Ce n'est pas un refuge, c'est une escale pour repartir sur le chemin des hommes pour essayer de bâtir de vraies solidarités, ça ne changera pas le monde, mais ça permet de garder un secret espoir que les yeux s'ouvriront, ainsi que les oreilles !!

Notre monde se meurt, au sens propre comme au figuré, toutes les politiques des années à venir seront percutées par le coût des dégâts dus aux catastrophes climatiques, combien le voient venir ? Peut-on continuer à faire semblant ? Faut-il des catastrophes pour que les hommes vivent en solidarité et disent STOP ? Ou alors faut-il sérieusement se pencher sur TOUT le message évangélique et se dire "Et si c'était vrai ?" .

Views All Time
Views All Time
185
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/politique-religion-renvoyees-dos-a-dos/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*