Page 1 sur 11

Mar 04 2016

Imprimer ce Article

Message clair et juste notion de Dieu

message2Ce que Jésus veut nous faire comprendre, et l'épisode avec le centurion romain en est l'exemple , c'est qu'il vaut mieux être considéré comme un païen et avoir une manière humaine et juste de se comporter, plutôt que de mettre Dieu à toutes les sauces, et se croire seul détenteur de la Vérité...et finalement se prendre pour lui ! Les différents sectarismes qui traversent, et ont traversé l'histoire, en sont la preuve. Mais Jésus, dans son message, ne fait pas non plus l'apologie de l'athéisme, ce serait une erreur de le soupçonner,  il nous donne les clés pour entreprendre une vraie recherche de Dieu . Bien sûr il y a une forme d'athéisme qui nie l'existence de Dieu et qui va même jusqu'à dire que si il existait on se passerait de lui !! Autre est cette attitude qui consiste à ne pas croire au Dieu façonné par une multitude de théologies et qui ne fait pas avancer les hommes, pire !! qui ne leur donne pas envie de le chercher.

Qui est responsable de la déconvenue  et de la perte de foi au message du Christ ? . Pourquoi chercher puisque en accomplissant tel ou tel rite, en rabâchant telle ou telle prière, en accomplissant tels préceptes je suis agréable à Dieu. Ces faux chemins conduisent à la "stagnation" spirituelle, voire à l'aigreur et à la "mort" . Autre est le chemin proposé par Jésus , il ne suit pas celui imposé par les spécialistes, il désacralise tout ce qui n'est pas sacré , il renvoie à leur incohérence tous ceux qui imposent des carcans, qui promulguent des lois mais qui ne les appliquent pas eux-mêmes !!

Un message fonctionnarisé et ritualisé

Le message du Christ a été dévoyé et fonctionnarisé, par des personnes qui, par de multiples théories invérifiables, ont éloigné la plupart des hommes du chemin de Vérité. Les tentatives des systèmes politiques de se substituer aux religions dominantes, n'ont pas elles non plus, ouvert aux hommes les chemins de la liberté, de la fraternité, même si ce slogan porteur paraît définir la République...

Lorsqu'on est capable de faire ce constat et de renvoyer dos à dos "ceux qui disent mais ne font pas" , on est en droit de se demander si il y a un vrai chemin possible. Cela ne peut concerner que ceux qui se posent la question et qui pressentent qu'il y a eu un loupé dans l'histoire et surtout dans l'interprétation des textes.Mais, perpétuel rebondissement, on voit aujourd'hui dans le monde, revenir au premier plan , ceux qui veulent rétablir l'image d'un Dieu archaïque, souvent même comme recours à la crise... la montée des différents fanatismes doit interroger tous ceux qui croient vraiment au message de Jésus , au Dieu révélé par lui. Une juste image de Dieu , voilà l'ultime enjeu pour l'humanité.

On ne la trouve pas dans les religions officielles empêtrées dans un certain fonctionnarisme et qui s'appuient trop sur leur histoire et le ritualisme, encore moins dans les sectes qui ferment au monde, on la trouve si ON LE DESIRE, si on demande ... si on cherche, demander et s'en remettre à Dieu est une preuve, LA PREUVE, du début de l'humilité. Celui qui ne demande pas , pense qu'il se suffit à lui-même, c'est un chemin de "mort" , il ne mène nulle part.

Passer un message n'est pas pratiquer la dictature des esprits !

Il faut "entrer" dans l'Evangile avec simplicité en ayant comme pensée que CHACUN peut y trouver la Parole qui le rejoindra, qui le touchera. La Parole de Dieu n'est pas un standard que l'on impose, elle s'adresse à chaque homme individuellement dans ce qu'il est, IL N'Y A PAS DE SPECIALISTE aux "yeux" de Dieu, combien de passages bibliques et surtout évangéliques nous le rappellent !! Ceux qui ont également développé l'image d'un Dieu impuissant face aux problèmes humains n'ont pas non plus rendu service à l'humanité ...

L'amour n'évacue pas la loi, c'est à dire qu'aimer n'est en aucun cas aveu de faiblesse face aux comportements déshumanisants. NOUS SOMMES DES HOMMES pas des dieux , cela n'implique pas sous prétexte de tolérance, d'accepter l'inacceptable . Jésus dans son humanité accomplie, nous a laissé des repères de discernement, sa plus grande souffrance est de voir les hommes s'engager sur la "voie de perdition" , bien sûr que la porte est étroite, bien sûr que le chemin n'est pas aisé, mais c'est le seul possible pour ceux qui cherchent un sens à la vie , pour ceux qui veulent évacuer le mal-être et la souffrance intérieure.

On ne peut pas forcer les hommes, ne serait-ce qu'au nom de la liberté, Dieu se propose il ne s'impose pas !!

Le message chrétien et le dictat athée

Views All Time
Views All Time
178
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/message-et-juste-notion-de-dieu/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*