Page 1 sur 11

Mar 02 2016

Imprimer ce Article

L'expérience de Dieu reste un mystère

mystèreIl y a donc une variété dans la réception, et l’énoncé du message dépend en grande partie du tempérament personnel et des dons naturels de chaque prophète, mais elle recouvre une identité foncière : tout vrai prophète a vivement conscience qu’il n’est qu’un instrument, que les mots qu’il profère sont à la fois siens et non siens. Il a la conviction inébranlable qu’il a reçu une parole de Dieu et qu’il doit la communiquer. Cette conviction est fondée sur l’expérience d'un mystère, d’un contact immédiat avec Dieu. Il arrive, comme on l’a dit, que cette emprise divine provoque extérieurement des manifestations " anormales ", mais ce n’est qu’un accident, comme chez les grands mystiques. Par contre, comme pour les mystiques encore, on doit affirmer que cette intervention de Dieu dans l’âme du prophète met celui-ci dans un état psychologique " supra-normal ". Le nier serait abaisser l'esprit prophétique au rang de l'inspiration du poète ou des illusions des pseudo-inspirés.

Le message prophétique s’adresse rarement à un individu, ou il le fait dans un contexte plus large . Il faut excepter le roi, qui est chef du peuple : Natân avec David, Élie avec Achab, Isaïe auprès d’Achaz et d’Ézéchias, Jérémie auprès de Sédécias, de même le grand prêtre, chef de la communauté au retour de l’Exil . Mais, ces exceptions mises à part, ce qui distingue les grands prophètes, dont nous avons conservé l'œuvre, de leurs prédécesseurs en Israël et de leurs analogues dans le milieu oriental, c’est que leur message s’adresse a tout le peuple.

Le prophète soulève le voile du mystère

Dans tous les récits de vocation, c’est vers le peuple que le prophète est envoyé, vers tous les peuples même dans le cas de Jérémie. Son message concerne le présent et le futur. Le prophète est envoyé auprès de ses contemporains, il leur transmet les volontés divines. Mais, dans la mesure ou il est l’interprète de Dieu, il est au-dessus du temps, et ses " prédictions " viennent en confirmation et en prolongement de ses " prédications ". Il peut annoncer un événement prochain comme un signe dont la réalisation justifiera ses paroles et sa mission; il prévoit le châtiment comme la punition des fautes contre lesquelles il tonne, le salut comme la récompense de la conversion qu’il demande.

Chez les prophètes plus récents, le voile peut se lever jusqu’aux derniers temps, jusqu’au triomphe final de Dieu, mais il en ressort toujours un enseignement pour le présent. Cependant, comme le prophète n’est qu’un instrument, le message qu’il délivre peut dépasser les circonstances où il est prononcé, et la conscience même du prophète, il reste entouré de mystère jusqu’à ce que l'avenir l’explicite en le réalisant. Jérémie est envoyé " pour exterminer et démolir, pour bâtir et planter ".

Un mystère que certains voudrait démystifier !

Nos contemporains, y compris les plus croyants...sont très peu enclins à accepter que Dieu puisse intervenir. Le Marxisme, la rationalité, les théoriciens du soupçon sont passés par là. Les prophètes sont des dérangés, à notre époque il faut être rationnel, en plus ce sont de vieux textes, tout y passe y compris la remise en cause de l'existence des personnages Bibliques... mais la Vérité est tenace et les découvertes archéologiques ont maintes fois validé les écrits bibliques.. mais de cela on en parle moins ! ON NE MENT PAS dans la Bible, tant qu'on a pas compris cela, on ne peut pas y entrer avec l'esprit ouvert. Mais la vérité fait peur à nos contemporains hyper-conditionnés, cela risquerait de perturber leur vie...de mort, de se poser les vraies questions. Cela dit ce n'est pas faire offense au livre "sacré", que d'y déceler des expressions et des passages difficiles à comprendre pour nos esprits "modernes" et...occidentaux . Mais tomber dans le "c'est écrit donc c'est vrai" des fanatiques de tous bords, voilà un pas que les Evangiles m'empêchent de franchir. Quand on parle de "porte étroite" , on ne croit pas si bien dire !

Quant à ceux qui se demandent pourquoi certains sont touchés par la grâce divine et pas d'autres je les renverrai à la Parole Evangélique : " Jésus leur dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? Accorde-nous, dirent-ils, d’être assis l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire ". Il leur répondit : Vous ne savez pas ce que vous demandez  mais pour ce qui est d’être..[…] . Oui, il faut faire attention à ce que l'on demande, car le chemin de celui qui a été saisi par la Parole divine est autrement plus difficile et semé d'embûches, de luttes intérieures terribles, de passages de détresse spirituelle. L'apôtre Paul et bien d'autres, connus ou anonymes en sont les vivants exemples ! Voilà peut-être pourquoi ce n'est pas "donné à tout le monde", et puis pour paraphraser les chantres de la liberté humaine, on peut simplement ajouter que Dieu est tout autant libre que les hommes, qu'il peut donner son Esprit à qui il veut, quand il veut, où il veut, sans demander la permission à qui que ce soit. Enfermer le Créateur dans des concepts humains mènera toujours à l'échec et au vide, l'athéisme en est d'ailleurs un bien piètre produit ! 

Views All Time
Views All Time
172
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/lexperience-de-dieu-reste-un-mystere/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*