Page 1 sur 11

Jan 24 2016

Imprimer ce Article

Espérance sans illusion voilà la vraie lecture de la Bible !

esperance2La seule espérance sans illusion qui tienne la route c'est celle de la foi au Dieu de Jésus-Christ, celui dont l'apôtre Paul affirmait qu'il renouvellerait toute chose. Les autres espérances sont des illusions, que les hommes entretiennent par paresse spirituelle, par orgueil, par égocentrisme, par bêtise même. Croire que les hommes changeront par "évolution", ou par je ne sais quelle volonté de s'élever est condamné à l'échec. D'ailleurs est-il nécessaire de "s'élever" pour connaître ce Dieu, rendu si vivant par la Parole des Evangiles?  Rien n'est moins sûr ...et toutes les "techniques" spirituelles me laissent perplexes, pour ne pas dire plus. Si, comme l'affirment les Evangiles, par la bouche de Jésus-Christ le Dieu Vivant, le Dieu de la Bible, est tellement plus proche qu'on ne peut se l'imaginer pourquoi employer des "techniques",  des chemins balisés par des spécialistes? Et s'il fallait simplement être à l'écoute ? et si il fallait simplement chercher celui dont Elie dit, qu'il n'est ni dans le vent violent, ni dans le tremblement de terre, ni dans le feu, mais dans un murmure doux et léger. Avouons que cette affirmation disqualifie les approches, de ceux qui pensent qu'il faut faire du bruit ou manifester des éléments puissants pour parler de Dieu . De là à employer la violence, le raccourci est vite franchi par les tenants du Dieu guerrier, image archaïque s'il en est du Dieu de la guerre ! Pire ! ceux qui personnifient cette fausse image de Dieu, accusent les autres de mécréants, de païens ..

Des images qui génèrent l'illusion

Que l'homme porte en lui des images dépassées de Dieu assimilées à des puissances cosmiques ou des évènements naturels est une évidence. Nous en sommes héritiers au plus profond de nous mêmes, s'en débarrasser peut devenir d'ailleurs un chemin douloureux. Les affirmations prêtées au Prophète Elie dans le Livre des Rois sont d'une modernité remarquable, elles démystifient les évènements naturels, le vent violent, le tremblement de terre, le feu... voilà réunis trois phénomènes connus, qui ne symbolisent en rien le Dieu Vivant ! La Puissance de Dieu ne réside donc pas dans des manifestations bruyantes et médiatiques ! Ce serait plutôt la discrétion qui caractériserait le Dieu de la Bible, malheureusement lorsqu'on se fait trop discret par respect de la liberté des autres, on est vite oublié dans le "monde" ! L'omniprésence de Dieu est une mauvaise expression, l'immanence également, ces expressions restent philosophiques et ne dépeignent en rien le Dieu annoncé par Jésus-Christ , l'intellectualisme lié aux spéculations des philosophes n'ont pas éclairé le commun des mortels sur la VRAIE NATURE du Dieu de la Bible. Le QI n'est pas une condition préalable à la rencontre ...

Jésus-Christ n'est pas philosophe, il n'est pas QUE prophète, il n'est pas QUE thaumaturge, il n'est pas QUE  "prieur", etc..etc.. son annonce du vrai Dieu il va la faire d'abord auprès des plus humbles , des plus petits. Inévitablement il se heurte aux théoriciens de Dieu du Sanhédrin, il annonce un Dieu qui se révèle, pas un Dieu qui s'apprend ! Cela lui vaudra les foudres des aveugles et des tenants du pouvoir. On n'aime pas la simplicité dans les hautes sphères religieuses et politiques, normal ! tout ce qui complique la compréhension des peuples permet de garder le pouvoir sur les esprits. L'espérance liée au Royaume n'est pas basée sur l'hypothétique existence d'un Dieu désincarné, elle s'appuie sur l'annonce de la venue de Dieu au fond des cœurs des hommes ! Si on ne comprend pas cela on ne peut pas comprendre le sens des Evangiles. Je me répète, je sais, mais un Dieu qui vient n'est pas un Dieu à atteindre ou à "retrouver" au paradis ...c'est notre capacité d'ouverture et d'accueil qui est la clé de la révélation, et pour cela les Evangiles précisent les conditions de vie qui permettent cette rencontre. Les autres chemins mènent à l'illusion, ce n'est pas l'espérance qui est au bout mais le vide, fut-il philosophique. L'art de tourner en rond "dans sa tête" ne conduit pas au Royaume promis !

La grâce et la fidélité contre l'illusion

"Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu’il vous a donnée dans le Christ Jésus ; en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la parole et de la connaissance de Dieu. Car le témoignage rendu au Christ s’est établi fermement parmi vous. Ainsi, aucun don de grâce ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ.C’est lui qui vous fera tenir fermement jusqu’au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur. Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur." Que dire de plus, que ces affirmations de l'Apôtre Paul  aux Corinthiens : grâce, connaissance, fidélité. Il ajoute "Le Christ, en effet, ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l’Évangile, et cela sans avoir recours au langage de la sagesse humaine, ce qui rendrait vaine la croix du Christ ". La sagesse en effet est un moyen détourné dans lequel se drape les hommes pour ne pas affronter la réalité ! 
Dieu vivant, Dieu discret, Dieu des plus humbles, Dieu qui sert, c'est bien le Dieu de l'anti violence, de l'anti intellectualisme, de l'anti-illusion !

Voir cet article

Views All Time
Views All Time
204
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/lesperance-sans-illusion/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*