Page 1 sur 11

Déc 09 2015

Imprimer ce Article

Les Evangiles : un chemin pour ceux qui ont faim et soif

bibleEst-ce que les disciples de Jésus, et en particulier ses plus proches amis les apôtres, portaient tous sur lui le même regard ? Au vu de l'attitude de Judas, de Pierre, de Jean, on peut sans se tromper affirmer que non. Ce constat démontre qu'il n'a jamais été question dans les Evangiles de créer un "standard" de foi. Toutes les tentatives hégémoniques sont donc vouées à l'échec, d'où qu'elles viennent. L'enjeu de la paix et de la foi se situe au niveau de la perception que nous avons du Dieu Vivant, plus cette perception est juste plus la paix s'installe, on peut ajouter que tout ce ( ou ceux ) qui déforme(nt) cette image sont au service de l'Adversaire... ce dernier n'a aucun "pouvoir" comme on pourrait le croire, il lui suffit d'agiter des religieux fanatiques et c'est largement suffisant. Quoi de plus trompeur qu'un religieux qui caricature le visage du vrai Dieu? L'enjeu de la mission de Jésus était bien de donner au monde un témoignage de Vie, basée sur les désirs même de l'Eternel. Les questionnements des gens de son époque étaient-ils si différents de ceux que l'on entend aujourd'hui, rien n'est moins sûr !

Lire les Evangiles pour y trouver un visage

Les Evangiles n'ont donc pas comme but de donner "une ligne de conduite" à respecter, ils sont plutôt un chemin à suivre sur les pas de l'homme de Nazareth. Cela implique une autre manière d'aborder les textes, avouons-le : les approches collectives imposées qui en ont été faites depuis des siècles ont conduit à l'échec. Quelle que soit la manière dont on aborde les textes, si ceux-ci, à un moment précis, n'éveillent pas en nous la présence du Dieu Vivant alors c'est que nous sommes passés à côté. Les Evangiles ça ne s'apprend pas, ça n'est pas objet de connaissance, ça n'est pas un recueil de recettes, c'est le parcours du Dieu Vivant au milieu des hommes ! Il faut donc observer patiemment et en toute simplicité ce que ce chemin nous dit de Dieu, les signes, les éclairages "indirects" sur la VRAIE VIE,  les différentes attitudes de Jésus suivant le personnage qui se trouve en face de lui, et bien d'autres choses encore, que le bon sens permet de découvrir. Mais pour cimenter tous ces aspects il faut avoir faim et soif du Dieu-Vivant ! Celui qui se croit "repu", ne découvrira jamais comment se dévoile le Dieu Vivant à ceux qui le cherchent vraiment. Dieu ne s'apprend pas, ne se connaît pas, ne se décrit même pas, c'est "quelqu'un" qui surprend dans une rencontre qui ne s'oublie JAMAIS. Dieu est Esprit et c'est en esprit qu'il faut lui répondre oui ! 

Lire les Evangiles sans préjugés

Il y aura donc autant de réponses à cet appel qu'il y a d'hommes sur cette planète ! Bien sûr le témoignage restera toujours identique, dans la Bible on met dans la bouche de l'appelé la réponse : "me voici". Oui... me voici tel que je suis, car si la rencontre bouleverse le coeur, elle n'efface pas notre humanité, Dieu n'est pas un fabricant de clones ! C'est pour cette raison que j'ai introduit cet article en posant la question à propos des disciples et de leur attitude vis à vis de leur Maître ... la réponse saute aux yeux tout au long du périple évangélique, il faut pour cela accepter de voir la réalité des faits ! Tout a une signification dans les Evangiles, une multitude de détails qui paraissent anodins, nous disent pourtant beaucoup de choses. Se servir de son coeur ET de son intelligence est nécessaire . Pas besoin pour cela d'avoir fait des études théologiques, j'ai même envie d'ajouter c'est même mieux ! Quand on veut réellement,en vérité, rencontrer quelqu'un, il vaut mieux ne pas laisser aller l'imaginaire et les préjugés...il n'y pas de dialogue possible avec des esprits formatés et sûrs de leur savoir.  

Un Dieu qui marche avec

Les multitudes d'attitudes, de gestes, de paroles de Jésus nous en disent plus sur Dieu que n'importe quel autre livre aussi "spirituel" soit-il ...Avec lui pas de rituel obligatoire, de conduite religieuse, de récompense au mérite, ni je ne sais quelle rétribution post-mortem dans un paradis qui ressemble plus à un harem qu'à l'Amour infini de Dieu . Oui ! parce que les Evangiles, ça ne parle pas de religion ! ça parle de coeur, de conscience, d'attitude intérieure, de relation aux autres, de respect du Vivant... On est loin des litanies lugubres et des prières mécaniques. La prière jaillit du fond de l'homme, elle est spontanée, personnelle mais VRAIE . " Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui ". L'affirmation du message Evangélique n'est pas la promesse d'un paradis hypothétique, c'est la promesse d'un Dieu qui vient ET QUI FAIT ROUTE AVEC LES HOMMES ! Lorsqu'on dit que :"Les religions sont toutes les mêmes, qu'on ne comprend pas que les gens qui ont le même Dieu ne s'entendent pas etc...etc...on commet une double erreur. La première c'est que l'Evangile ce n'est pas une religion et la deuxième c'est qu'il y a entre le message de Jésus et les autres messages une différence fondamentale, ce n'est pas un Dieu à atteindre ou à rejoindre par ou après la mort, C'EST UN DIEU QUI VIENT ! Si cette différence ne saute pas aux yeux alors c'est à désespérer des hommes !

Une ouverture à Autre chose que soi

Si c'est un Dieu qui vient faire sa demeure "en" nous , autant que la maison soit prête à l'accueillir le mieux possible non ? Et le travail de "nettoyage" pour rendre la maison accueillante c'est Jésus qui en donne le plan. Tout d'abord et de manière impérative le respect des dix paroles gravées dans les tables de la loi, les dix "commandements" dit-on plus couramment. On peut dire ce qu'on veut à ce sujet, mais ils précèdent de loin et de manière plus intelligente, les milliers de pages de lois que les hommes écrivent pour essayer de donner un cadre moral pour nos sociétés. D'autant plus qu'on le sait, plus c'est lourd et compliqué et plus on cherche à contourner la loi, avocats en tête ! Mais, nous dit Jésus, ( et l'apôtre Paul insistera lourdement à ce sujet ) la loi ne suffit pas, si nous n'avons pas en parallèle un coeur compatissant et la capacité de pardonner. Pour ouvrir son esprit et être capable de pardonner vraiment il faut être capable de s'ouvrir à autre chose qu'à notre propre moi, cette attitude d'ouverture au Tout Autre est une condition première pour la compréhension de ce que Dieu attend réellement de nous. Alors si le coeur vous en dit, entrez dans les Evangiles en espérant y rencontrer quelqu'un, peut-être qu'un matin au détour d'une parole, la lumière inondera votre coeur et votre Esprit, c'est le plus grand désir du Fils du Dieu Vivant ! 

Views All Time
Views All Time
117
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/les-evangiles-un-chemin-pour-ceux-qui-ont-faim-et-soif/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*