Page 1 sur 11

Juin 03 2016

Imprimer ce Article

Histoire, naissance d'un message universel

histoireL'Eternel parle au travers des événements et l'histoire d'un peuple. Les évangiles montrent comment cette histoire atteint son achèvement, en tant que peuple "unique" de Dieu, en la personne de Jésus. L'Ancienne Alliance est caduque, le salut est proposé à toutes les Nations, l'évangile est un message universel, qui n'est pas une "religion", comme on le croit communément. Les rédacteurs des quatre évangiles, même si on peut penser qu'ils ont eu des sources communes, jettent un regard différent sur la vie publique de Jésus. On peut noter que deux d'entre eux l'ont côtoyé (Matthieu et Jean), les deux autres sont des "disciples " , de Paul (pour Luc) et de Pierre (pour Marc) et n'ont pas connu Jésus vivant... clin d'œil de l'histoire, l'équilibre numérique est respecté !

Christianisme et histoire

Il y a encore peu de temps, on ne se posait pas ces questions, on disait les Apôtres, et on affirmait que c'étaient eux qui avaient écrit les évangiles. On confondait aisément apôtre et évangéliste, disons pour résumer que Matthieu et Jean sont des Apôtres, et Luc et Marc des évangélistes. Paul lui-même qui est pourtant envoyé (chargé d'une mission), se considérera comme le plus petit des Apôtres... cela paraît superflu de parler de cela, mais ça éclaire pourtant le style et la rédaction des quatre évangiles. Les trois premiers dits "synoptiques" , ont la même ossature, le quatrième, celui de Jean, fait appel à une source propre, à mon humble avis, cette source jaillit du fond de son cœur tout simplement, il vit intérieurement et intensément la passion de Jésus-Christ..

Tout cela pour préciser que si le message est universel et fondateur il n'est pas une doctrine qui servirait à formater les esprits, les origines culturelles, humaines, sociales, sont à prendre en compte. Dieu ne "standardise" pas les hommes, l'évangile c'est l'unité dans la diversité. Sinon comment comprendre le choix de 12 personnes différentes pour disciples ? Comment interpréter le fait qu'après la Pentecôte les disciples parlent dans la langue de "toutes les nations" (clin d'œil à l'incompréhension née entre les hommes avec l'histoire de la tour de Babel) ? On le voit le message évangélique s'adapte à toutes les cultures, toutes les religions. Les comportements qu'il implique , n'obligent pas à "changer de crémerie " comme le croyaient (et le croient encore) les tenants du "c'est nous qui avons raison" , même si leurs actes ne confirment pas leur affirmation...

Evangile et histoire

C'est cela qui est source de conflit, on peut annoncer l'évangile sans systématiquement vouloir faire changer les gens, le changement intérieur c'est Jésus Ressuscité qui s'en occupe ! Les premières communautés ont été persécutées, elles ne faisaient qu'annoncer le Christ ressuscité, et elles demandaient simplement aux gens la conversion du cœur ! Pas parce qu'elles exigeaient de changer de rites, de coutumes ou de tradition ! Le message évangélique c'est une Parole proposée pas imposée. Il ne peut prendre sens qu'avec la conversion du cœur et il n'est SURTOUT PAS l'adhésion à une doctrine ou aux dogmes d'une église particulière. Il suffit de constater dans le monde , le nombre d'églises " chrétiennes" , pour comprendre que ça n'est pas le message qui divise, mais ce qu'on en fait.

Il n'a pas été dit non plus que les évangiles rencontreraient l'adhésion de toutes les Nations et de tous les hommes ... la seule chose qui est affirmée c'est que le Christ " attirera tous les hommes à lui " , reste à approfondir la signification de cette affirmation, au delà des dogmes et des systèmes, et bien sûr à l'opposé de ceux qui essaient toujours d'imposer leurs vues de l'esprit, en affirmant qu'ils parlent au nom de Dieu. Les événements actuels montrent à quoi conduisent de tels comportements . "Celui qui dit aimer Dieu et n'aime pas son prochain est un menteur ", il reste à méditer cette sentence, à en tirer toutes les conséquences, et à revenir aux deux premiers "commandements" , l'un ne va pas sans l'autre. Beaucoup de croyants disent croire en Dieu mais négligent le prochain, les non-croyants disent aimer leur prochain mais ne croient pas en Dieu, l'Evangile enfonce la Parole à la frontière de ces deux comportements ! C'est pour cela que la Parole du Ressuscité "pèse" sur l'histoire.

Views All Time
Views All Time
184
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/histoire-naissance-dun-message-universel/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*