Page 1 sur 11

Déc 24 2016

Imprimer ce Article

Ecritures, Esprit-Saint et Révélation

révélationRévélation  veut dire dévoiler, mettre au grand jour, et non pas de manière obscurantiste, réserver à certains des vérités, qu'eux seuls pourraient connaître. La Vérité est révélée à tous les hommes, même si le choix d'y adhérer reste une liberté de chacun. Je viens de lire une interprétation de "l'épisode" de la Nativité uniquement orientée vers le militantisme. Les parallèles avec la situation actuelle, fuite en Egypte (immigration), pauvreté (l'étable...), et une tendance à la "politisation" de l'action de Jésus trop marquée, même si elle est réelle.

Le fait de suivre un chemin de liberté et de vérité marginalise tout un chacun, les différents pouvoirs ne l'acceptent pas et tentent toujours d'éliminer le gêneur. Mais la Révélation a ceci de particulier, c'est que son fondement est humano-divin, en la personne de Jésus, par ses paroles et ses actes c'est Dieu qui s'adresse aux hommes. L'apôtre Jean le résumera de la meilleure manière en disant: "Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître". Connaître au sens de révéler, de dévoiler, pas de "connaissance " au sens scientifique ou intellectuel du terme.

De ce fait, on peut facilement s'égarer si la lecture est teintée d'avidité... il est facile de ne lire la Bible qu'en fonction de notre regard, de notre vécu. C'est important, mais c'est partiel et parfois même réducteur. Oui Jésus a bousculé les pouvoirs de son époque, mais il l'a fait dans la perspective du Royaume qui vient, pas par attitude politique ou religieuse. La Révélation ne peut pas être récupérée et adaptée, c'est un tout qui ne peut éclater en vérité que sous l'influence de l'Esprit-Saint.

Une Révélation qui ne divise pas

On peut facilement comprendre les divergences d'origine entre les communautés, justement à cause des différents angles de vue et d'interprétation. Un seul fil conducteur peut faire converger les différentes approches : la Justice ! oui la justice, qui pousse à se battre contre l'injustifiable, et qui souvent dans la Bible débouche sur la justification par Dieu du "combattant". C'est souvent par révolte, par réaction à l'injustice, que les prophètes se voient lancés sur les chemins des puissants, pour critiquer, contester, appeler à la conversion, pas pour fonder un parti politique ou une secte religieuse,d'ailleurs ils finissent souvent seuls...

Pourquoi toujours vouloir s'approprier la personne de Jésus en fonction de sa propre vie, c'est impossible et c'est dangereux, car cela peut conduire au sectarisme. La flopée de dénominations aux Etats-Unis d'abord , dans le monde entier ensuite en est la preuve. Prier est important, agir est important,  se ressourcer est important, dénoncer est vital, fustiger l'injustice est OBLIGATOIRE pour un disciple de Jésus-Christ. Cette injustice peut frapper des personnes de différentes opinions, de différentes tendances religieuses ou politiques, mais pour un VRAI disciple l'appartenance n'est pas un critère de sélection !  

Est-ce que Jésus "snobe" Matthieu? alors que celui-ci est collecteur d'impôts, qu'il est détesté du peuple, par ailleurs écrasé de charges? Est-ce que nous allons laisser se dérouler sous nos yeux des injustices flagrantes simplement parce qu'un tel est de droite ou de gauche, protestant ou catholique, athée ou agnostique? La Révélation du Dieu Vivant impliquerait-elle une "charité" à géométrie variable ? Un des signes de la conversion du cœur est le COURAGE qui pousse le chrétien à ne pas faire acception des personnes, on l'oublie facilement. Celui qui n'accepte pas cette vérité N'EST PAS disciple du Christ. 

Perception du monde et Révélation

La révélation implique un changement radical de notre perception du monde. Pendant des décennies j'ai vu et entendu des gens affirmer, qu'être chrétien c'est être "de gauche", car c'est bien connu c'est là qu'est la justice sociale...et puis c'est quoi pour un disciple "être de droite ou de gauche"? L'amalgame Bible/Politique, de droite comme de gauche, conduit à une impasse. Ensuite il y a à mon avis une confusion, il est demandé dans les Ecritures que celui qui est étranger respecte la maison de celui qui l'accueille, le respect et l'accueil sont donc mutuels. 

Là aussi il faut mettre en avant la notion de Justice pour ne pas se tromper, les familles qui fuient leur pays, pour échapper au massacre, n'ont rien à voir avec les fanatiques aveugles qui sèment la mort. Que dire à ce sujet de la "Fuite en Egypte" pour échapper à Hérode? Ne doit-on pas, encore une fois, se réjouir de la richesse des Evangiles qui, deux mille ans plus tard nous donnent encore des repères inébranlables?  On est lucide face aux pouvoirs SURTOUT dans la Bible ! et cette lucidité n'a rien de religieux ou de politique. Oui ! lire ces Textes d'une richesse insondable, laisser l'Esprit-Saint faire son travail de Révélation, quel beau programme  de Vie !

Views All Time
Views All Time
202
Views Today
Views Today
2

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/ecritures-esprit-saint-et-revelation/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*