Page 1 sur 11

Mar 13 2016

Imprimer ce Article

Conscience de l'homme et liberté de Dieu

conscienceSi on a profondément conscience que le Dieu annoncé par Jésus-Christ est celui qui " fait être", alors on doit admettre que pour être, il faut accepter d'être libre. J'écris accepter car un grand nombre de personnes ne veulent pas de cette liberté . Car qui dit liberté dit responsabilité. On préfère généralement se réfugier dans la routine journalière, en espérant un je ne sais quoi, ou un je ne sais qui, qui viendrait changer le cours de l'histoire.

En somme la majorité des habitants de notre planète sont des spectateurs, guettant jour après jour l'éclosion d'un bonheur qui ne vient pas. Car si il est une constante dans l'histoire c'est que celle-ci ne change de cap que si les hommes le veulent. C'est en effet, s'ils se mettent en route qu'ils sont rejoints par le Dieu de Jésus-Christ, les textes sont formels à ce sujet.

L'appel  une prise de conscience forte et subite

D'Abraham en passant par Moïse , des prophètes jusqu'à Jésus on ne voit que des personnes qui vont sur la route des hommes et qui deviennent des libérateurs. Concrètement pour les premiers , intérieurement pour Jésus. Mais on constate aussi qu'il ne peut y avoir libération que si la personne est demandeuse . Le nombre de signes attribués à Jésus vont dans ce sens. Il y a donc des conditions humaines préalables pour que puisse se produire la rencontre avec le Dieu Vivant. Si l'on observe attentivement les différents parcours des grandes figures bibliques on y trouve quelques critères de base .

Ce sont des hommes qui "bougent" et qui vont au-delà de ce que la "logique" humaine ambiante impose. C'est le cas d'Abraham , qui à cause d'une sécheresse, quitte son pays pour une autre terre et qui continue, alors que les autres baissent les bras. C'est le cas de Moïse qui pourrait se couler confortablement dans sa condition de "fils" du pharaon, mais qui ne supporte pas l'injustice envers le peuple Hébreu et prend soudainement conscience de la notion de justice. Deux conditions de base donc : se déplacer et ne pas supporter l'injustice. En somme c'est quitter le rituel imposé par la vie ambiante et se battre pour plus de justice.

Cette prise de conscience réoriente la Vie

On peut évidemment rétorquer que beaucoup de personnes se battent pour plus de justice, mais ils le font souvent par idéologie politique ou religieuse, pas par amour des autres, c'est une des raisons pour lesquelles même si les deux critères cités plus haut sont remplis, l'intention profonde mise dans les actes conditionne la possibilité de la rencontre.

Ce n'est pas simple, et c'est pour cela qu'on ne peut garantir que "ça arrivera" si on fait ceci ou cela. En matière de conversion du cœur, il n'y a pas de recette infaillible, il y aussi le "choix" de Dieu qui seul connaît le fond des cœurs.

De plus si on appliquait à la lettre ces recommandations il y aurait le danger du "marchandage" du genre "Seigneur j'ai fait tout ce que tu attends, et pourtant je ne te trouve pas..." . Voilà tout le danger de prendre le don pour un du ! Voilà pourquoi toutes les recettes semées ça et là tout au long des siècles par les "spécialistes", n'ont pas eu les effets escomptés et pour cause.

Car c'est oublier un peu facilement que si nous sommes libres ou plutôt si nous nous croyons libres , Dieu l'est aussi. La gratuité du don de ce Dieu qui vient, repose sur des "principes" que lui seul connaît. Cela il faut l'admettre, la citation évangélique sur "la porte étroite " est là pour nous le rappeler.

Et puis , il faut bien aborder cet aspect des choses, il est très rare de trouver dans les conversions célèbres, des riches , des suffisants, des "théoriciens de Dieu", ce serait plutôt le contraire... Le monde "moderne" avec son cortège d'enfermements médiatiques, ferme un peu plus la porte à la possibilité d'une vraie découverte. Mais il n'est pas exclu, certains signes actuels le laissent augurer, que des hommes, écrasés par la lourdeur de la vie actuelle, prisonniers et manipulés par un système déshumanisant, se lèvent et disent non .

C'est l'espoir biblique maintes fois exprimé par les prophètes . Ils annoncent des jours terribles , mais rebondissent aussitôt sur un message d'espérance. Il en est de même de nos jours, l'humanité s'enfonce chaque jour un peu plus, les tensions naissent ça et là, les hommes dans leur grande majorité, aveuglés par leurs chimères matérialistes, ne voient pas ce qui se profile à courte échéance. Sommes-nous dans un monde d'aveugles guidés par des aveugles ?

La seule issue qui nous reste , est que les épreuves qui s'annoncent, ouvriront les yeux à nombre d'entre nous. L'histoire prouve malheureusement que c'est dans cette situation que les hommes tentent de se remettre en cause... il nous reste à l'espérer , sans que les dégâts soient trop importants.

Views All Time
Views All Time
108
Views Today
Views Today
1

Au sujet de l'auteur

baboune25

Lien Permanent pour cet article : http://www.parolenouvelle.com/conscience-de-lhomme-et-liberte-de-dieu/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*